Placements préférés des Français

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

En 2017, les Français ont le plus épargné sur les comptes courants et les livrets bancaires non réglementés. Toutefois, ils n’ont pas à ce point oublié les produits d’épargne tels que le Plan épargne logement. Ce dernier a enregistré une collecte de 11,5 milliards d’euros. Ce qui est loin des sommets atteints en 2015, soit 24 milliards d’euros. À titre de rappel, le PEL est une épargne bloquée qui vous permet d'obtenir des intérêts et, sous conditions, un prêt immobilier et une prime d’État. Toute personne, majeure ou mineure, peut en être titulaire. Pour souscrire à un PEL, vous devez signer un contrat écrit avec l'établissement bancaire et effectuer un versement initial de 225 euros minimum. Depuis le 1er août 2016, le taux de rémunération du plan d’épargne logement est fixé à 1 %. Cette valeur vient s'ajouter au capital déjà épargné et devient productrice d'intérêts supplémentaires au 31 décembre de chaque année.

Le livret A, un autre placement intéressant

Comment placer votre argent ? Outre les produits susmentionnés, pourquoi ne pas opter pour le livret A ? Celui-ci a affiché une collecte nette de 10,2 milliards d’euros en 2017, soit la moitié du sommet de 2012, à plus de 20 milliards d’euros. Plusieurs particuliers choisissent de placer leurs argents dans ce produit d’épargne rémunéré, car les fonds y sont disponibles à tout moment. De plus, sur un livret A, le montant minimal d’un retrait ou d’un dépôt en espèce est fixé à 10 euros. Les versements sont plafonnés à 22 950 euros pour un particulier et à 76 500 euros pour une association. Par ailleurs, les intérêts y sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Notez que le taux du livret A est fixé à 0,75 % jusqu’au 31 janvier 2020.Comme le PEL, toute personne peut en être titulaire et cumuler le livret A avec d’autres comptes sur livret (LDD...).

L’assurance-vie, bien loin de tomber dans l’oubli

L’assurance-vie est un dispositif par lequel l'assureur s'engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à une ou plusieurs personnes déterminées. Comment placer votre argent dans ce type de contrat ? Pour pouvoir placer votre argent dans l’assurance-vie, vous devez avoir la capacité juridique de souscrire un contrat, respecter les limites d’âge imposées par l'assureur, vous engager à payer les primes prévues par le contrat et remplir de manière exhaustive et sincère le questionnaire médical remis par votre assureur.

Lors de la souscription et durant la vie du contrat, vous serez amené à payer des frais de dossier, frais d’entrée, frais de gestion et frais d’arbitrage.

Le taux de rémunération de l’assurance-vie varie en fonction de l’établissement financier que vous choisissez. Celui-ci peut aller entre 2 et 3 % sur des fonds en euros sans risque.

Classé dans : - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot wtdcss ? :